Naruto-Shinobi
Bienvenue sur le forum Naruto-Shinobi.

Si tu es déjà inscrit, félicitation ^^

Si tu n'est pas encore inscrit, ce forum est un forum de rp qui commence au début de la saison shippuden, tu peux prendre un personnage du manga (actuellement il en reste plein ^^) ou alors en inventer un. Le staff est actif et accueillant, et nous recherchons encore des personnes actives, pour participer au RPG et faire de ce forum un grand forum RPG.

Voici quelques informations qui pourraient t'être utiles afin d'en apprendre plus sur le forum :

- L'histoire du forum : Ici

- Les personnages du manga disponibles : Ici

Si tu souhaites rejoindre le forum après avoir vu ça, inscris-toi, et nous t'accueillerons comme il se doit ^^


Naruto-Shinobi

Forum de Naruto commençant au début de Shippuden, où l'Akatsuki fait son apparition, changerez-vous l'histoire ?
 
AccueilAccueil  Les newsLes news  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à Tetsu, Retour à Koujou!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayoma Creatayo
Akuma no Kikaï
Akuma no Kikaï
avatar

Masculin Nombre de messages : 132
Localisation : Là où je suis mes foudre t'atteindront!
Date d'inscription : 22/08/2010

Fiche de shinobi
Niveau: 6
Expérience:
0/700  (0/700)
Affinités:

MessageSujet: Retour à Tetsu, Retour à Koujou!   Dim 30 Jan - 19:04


Après cette magnifique nuit que j'avais passé avec Tsuki, nous dûmes partir sur le champs de Umigakure afin d'éviter de se faire repérer, car il était facile sur cette île de se faire attraper et repérer par des personnes. Surtout après l'assassinat qu'avait accompli ma belle... J'avoue que ça ne m'avait pas facilité la tâche... Remarque peu m'importait cela avait juste pimenté la petite histoire et rencontre qui c'était, je dois l'avouer, finis à merveille.

Bref nous avions réussi à sortir d'Umi grâce à un passeur qui était envoyé de Tetsu comme contact dans ce village afin de récupérer des informations sur ce village et aussi dans le cas actuel nous permettre de nous échapper du village tranquillement. C'est ainsi que nous sommes arrivés rapidement aux frontières de Koujougakure, mon village et le district où j'officiais comme chef et démon des machines. Ce lieu était composé de vallée et de montagne plus ou moins grande, il aurait pu être comparé à Youso, mais il était différent, car Youso avait très peu de vallée verdoyante alors qu'à Kikaï nous en regorgions ce qui rendait le coin agréable et vivable. Nous avions donc beaucoup de village alpins où il était agréable de vivre. Cependant, il était clair que le lieu le plus agréable à vivre c'était sans doute la capitale. On ne pouvait autant retranscrire la sensation de l'altitude et du vol dans un village qu'à Koujougakure. En faîtes c'est le plus beau village de tout le monde shinobi. Une ville aussi grande dans un endroit aussi vaste et aussi insensé qui l'aurait cru.

Bon assez fais mariner je vous dis quand même a quoi ressemble ma ville, l'endroit le plus magnifique sur cette terre, le symbole de la modernité et des évolution de Tetsu no kuni. Le village ce situe... dans... tout... l'espace aériens de Kikaï! C'est en gros une ville volante!!!
Un belle exploit n'est-ce pas? Et tout sa grâce à qui? A Ayoma créatayo, démons des machines!!! Et oui, c'est moi qui est reveillé ce petit bijou des sous-sol de la regions et qui lui est permis de revivre ainsi. Bien sur je mis des jours a apprendre le fonctionnement de cette merveille, et j'en apprend encore tout les jour, mais je voulais une ville exceptionelle et hors du commun, j'avoue que je suis servi! Et fier de moi au passage.

Bref' nous parcourûmes les vallons et vallée jusqu'à arriver à une grotte ou ce situait le moyen d'accéder au village grâce à la mécanique. Cette grotte était assez sombre et était en réalité les ruines de la cité que j'avais déterré. On y voyait de multiple inscription et dessin qui représentait et parlais de l'histoire de la civilisation qui avait vécu à cette époque. J'avais étudié ses inscriptions et elle parlait du peuple d'où j'étais issu, le peuple mécanique, mais je ne savais pas qu'il s'était étendu jusqu'ici, ceci expliquerait d'ailleurs la grande présence de guerriers maîtrisant l'art de la division, le ninjutsu Mécanique. Avant d'entrer dans la grotte j'avais avec un soucis de gentlemen dis la classique réplique du :


Ayoma : Après-toi ma belle!

A celle qui était ma coéquipière et même plus à mes yeux, chose que, je pense, elle trouvait assez idiot mais bon... J'élève la femme a un rang assez élevé dans ma vie depuis que j'ai perdu la première qui avait tant compté pour moi... Je la laissa tranquillement entré sans lui informer sur le lieu que nous entrâmes, car après tout, il n'était pour l'instant aucunement nécessaire et intéressant de savoir ce qu'il était pour elle. Rapidement nous nous enfonçâmes dans le tunnel, tournâmes a plusieurs carrefours pour finirent dans une grande salle circulaire avec en sous centre une plaque circulaire gravé d'un pentacle et de plusieurs symboles. Il permettait d'accéder à tous les villages cachés de Tetsu no kuni à condition de maîtriser le Ninjustus mécanique et de connaître le fonctionnement du tableau de bord. Bien sûr je m'approchais de ce dernier et lui dit avec un grand sourire.

Je vous présente ma chère l'une des 5 entrée d'un des 5 villages de Tetsu no kuni!

En effet il y avait cinq autres entrées. La première était sous nos yeux et réserver au ninjutsus mécanique, la dernière était aérienne et était simplement le port aériens du village. Les trois autres étaient en cours de restauration et correspondait chacune à l'un des cinq arts du fer à l'exception de l'houheï qui n'y était pas représenté et bien que le village était en lui-même spéciale, nous nous étions résolu à le relier au village grâce aux dalles présentes ici, ce qui se fit très rapidement. J'avais en attendant un avantage que nul autres guerriers mécanique avait, je pouvais faire détecter les flux spirituelles qui circulaient dans le corps de chacun à la dalle. Ceci me permettait de lui faire mémoriser des personnes en particulier de maîtrisant pas le ninjutsus mécanique, ainsi je pouvais leur permettre d'utiliser facilement ses dalles, les personnes n'avaient qu'à taper le code de la dalle de destination en question et l'utilisateur atteignait la destination en un clin d'oeil. Bien sûr seul deux personnes y avaient accès de cette façon, le shodaïme Yamikage, Meïlin Y. Yami, qui ne connaissait pas le fonctionnement des tableaux de bord... Et à présent Tsuki, l'Akuma no Houheï, qui elle n'avait pas la capacité de l'utiliser autrement. Je devrais d'ailleurs l'utiliser pour chaque Akuma cette technique... Il faudra que je pense à le faire une fois...
Tu n'as qu'à concentrer tes energies interieur lorsque tu es sur cette dalle et je mémoriserais tes énergie pour chaque dalle de ce type ainsi tu pourras te téléporter dans tout les villages de Tetsu no kuni si tu en connais le code ce que je t'expliquerais bientôt. Sur ce vas-y et au passage je nous téléporterais à notre destination en même temps.

C'est vrai qu'en y pensant j'avais homis de mentionner notre destination... C'est bête sa, une fois là-haut faudras que je pense à lui signalé où on est...

_________________

Invité... You be going to undergo the lightnings of the Mechanics!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki Yamaneko
Akuma no Houheï | Alias Haru' | Modératrice
Akuma no Houheï | Alias Haru' | Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Localisation : Entrain de se dorer la pilule
Date d'inscription : 28/12/2010

Fiche de shinobi
Niveau: 9
Expérience:
56/900  (56/900)
Affinités: armes à feu

MessageSujet: Re: Retour à Tetsu, Retour à Koujou!   Sam 5 Fév - 22:05

Depuis mon départ précipité d’Umigakure avec Ayoma je n’avais à m’occuper de rien. Que ce soit de notre fuite en elle-même, de l’endroit où l’on allait ou du lieu où nous nous trouvions. Ce n’était pas désagréable de n’avoir à rien penser, de suivre le mouvement pour une fois. Je n’en avais pas l’habitude. Après tout normalement mes camarades de voyages sont soit moi-même soit des personnes peu recommandable qui n’ont qu’une envie c’est de vous égorger dans votre sommeil, soit des mercenaires, auxquels je ne ferais pas non plus confiance. Je sentais une différence chez Creatayo par rapport aux hommes que je fréquentais avant. J’ignorais ce qui me faisait penser cela et ça m’embêtait énormément. Je devais toujours rationnaliser, objectiver les opinions que j’avais sur les gens et là je n’étais pas du tout objective loin de là !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas passé une nuit en si bonne compagnie. Je n’aurais jamais pensé que le jeune homme soit un si bon coup. Finalement ses exigences ne seront pas vraiment une contrainte puisqu’il était plutôt agréable d’être en sa présence. Malheureusement cela m’embêtais profondément. J’aurais préféré qu’il soit un parfais imbécile que j’aurais dès le premier coup d’œil détesté. Effectivement d’un côté j’appréciais Ayoma mais de l’autre je ne pouvais me résoudre à lui faire confiance ou à baisser ma garde. Les règles 7, 9 et 16 me l’interdisaient et enfreindre ces règles n’en résultait jamais rien de bon. Ou en tout cas si les avaient établies ce n’était pas pour rien ! C’était pour éviter de réitérer des erreurs passés. Et je sens que ce que je m’apprêtais à faire allait être une grosse boulette qu’il valait mieux éviter. Après tout je ne savais toujours rien de cet homme, enfin pas grand-chose, et j’ignorais quels étaient la suite des événements. Je grimaçais avec mon air pensif. Tout cela était bien compliqué. Je décidais d’arrêter de réfléchir sur le sujet car je sentais que la seule chose qui allait en ressortir était une migraine atroce. Je délaissais donc ce sujet de réflexion pour reporter mon attention sur ce qui m’entourait.

Nous traversâmes diverses vallées, nous n’échangeâmes que peu de mots. Il ne me donna même pas le nom de notre destination. En tout cas durant tout notre voyage lui aussi avait eu l’air pensif mais toujours avec un léger sourire sur les lèvres. Je supposais que nous étions bientôt arrivés à l’endroit souhaité vu que nous avions légèrement ralenti le pas. Mon hypothèse se révéla exacte car peu de temps après nous arrivâmes devant une grotte. Etait-ce un village souterrain ? Je n’en avais pas la moindre idée. Ayoma se retourna vers moi et me laissa entrer la première en bon gentleman qu’il était. Nous avions tout deux une vision très divergente du sexe opposé. Lui avait l’air de placé la femme assez haut dans son estime. Personnellement je plaçais les hommes plus bas que terre, une place qu’ils avaient, je trouve, amplement mérité. Je suppose que c’étais à cause de notre passé que nous avions des idées différentes.

Je pénétrais dans l’antre, suivie de près par mon nouveau coéquipier. De nombreuses inscriptions et dessins étaient présents sur les murs. Je les observais mais n’y comprenais pas grand-chose. C’était surement les vestiges d’une ancienne civilisation. Mais pourquoi Creatayo me faisait-il visiter des ruines ? Pas un son ne sortis de sa bouche. Je préférais ne pas l’assommer de questions inutiles. Il me semblait que s’il avait voulu me parler cela il l’aurait fait. Or ce n’était pas le cas. Je ne rompis donc pas le silence que s’était installé. Nous continuâmes à nous enfoncer dans la grotte. Tournant à différents croisement, pour finalement nous retrouver dans une salle qui me paraissait moins poussiéreuse que les précédentes. Signe qu’il y avait eu plus de passage à cet endroit là. La pièce était spacieuse, circulaire et un pentacle y était gravé sur le sol ainsi que d’autres gribouillis dont je ne connaissais pas le nom. Ayoma s’éloigna de moi pour se diriger vers une sorte de boitier de commande et me lança fièrement :

Ayoma : « Je vous présente ma chère l'une des 5 entrée d'un des 5 villages de Tetsu no kuni! Tu n'as qu'à concentrer tes énergies intérieure lorsque tu es sur cette dalle et je mémoriserais tes énergie pour chaque dalle de ce type ainsi tu pourras te téléporter dans tout les villages de Tetsu no kuni si tu en connais le code ce que je t'expliquerais bientôt. Sur ce vas-y et au passage je nous téléporterais à notre destination en même temps.»

Je fis ce qu’il me demanda sans dire un mot. Après tout je n’avais rien à rétorquer. Mais je dois avouer qu’utiliser ce truc ne me disais rien qui vaille. Je ne savais même pas où j’allais atterrir. Et puis il voulait dire quoi par « téléporter » ? Cette chose peut vraiment mener des personnes vers d’autres villes ? Il n’y avait qu’une manière de savoir et c’était d’aller voir bien que cela ne me tentais pas trop. Mais ma curiosité l’emporta. Je me plaçais au centre de la dalle et disparue dans un rayon de lumière.


Rp clos


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour à Tetsu, Retour à Koujou!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-Shinobi :: Division Kikaï : Koujougakure :: Frontière de Koujougakure-
Sauter vers: